fbpx

Lomography Diana mini, mon nouvel instagram

Lomography store

En tant que passionné de photographie je déplore tous les jours de ne pas avoir connu l’époque de l’argentique. Alors bien sûr les pellicules existaient en 89, j’ai pu m’essayer aux appareils jetables dans ma jeunesse et j’ai même fait l’acquisition d’un leica R4 plus vieux que moi (82)… Mais mon leica m’impressionne, sans doute ne suis-je pas encore près car je n’ai jamais eu l’occasion d’exercer la photo comme dans le temps.

Je suis de la génération du numérique, qui a appris la photo avec un mini ordinateur dans les mains. J’insiste sur le mot « ordinateurs » car il s’agit bien d’ordinateurs tant les appareils photo numériques sont « intelligents » aujourd’hui : suivi du sujet pour l’AF, ISO automatique… sans parler des possibilités de retouches avec Photoshop.

Je regrette la période imparfaite de mes parents où l’on devait se concentrer sur son cadrage, soigner la mise au point, bien choisir la pellicule, et faire attention à ses réglages. Tout ceci est certes possible avec le numérique, j’en fait l’expérience tous les jours, mais la sensation n’est pas la même. Les photos sont trop propres, trop faciles à prendre. Il n’y à plus place pour l’inconnu, plus d’excitation au développement, les photos sont toujours belles.

Je pense pouvoir donc dire que ce n’est pas un hasard si notre génération se tourne de plus en plus vers le vintage et dans le cas présent vers la photo vintage avec instagram. Je suis moi même un boulimique de cette application, c’est tellement pratique de sortir son iPhone, de prendre une photo ratée et d’y appliquer un filtre pour la rendre jolie.

Mais à quoi bon faire du vieux avec du neuf ? On achète un iPhone pour son capteur 8Mpx et on détruit la photo avec du grain.. Autant faire des photos à l’ancienne pour de vrai, c’est beaucoup plus rigolo ! Et pour garder cet esprit fun et facile d’utilisation je me suis penché sur les appareils lomography.

J’ai testé le fisheye (le plus connu du grand public), le sprinner 360 pour faire des super panoramas à 360° sur pellicule et j’ai même testé le lomokino pour faire de la vidéo sur une pellicule 35mm avec une petite manivelle pour créer une sorte de stop motion. Un Vine à l’ancienne pour ceux qui connaissent ce réseau social 😉

Appareil lomo Diana mini latitudeFinalement j’ai opté pour le Diana mini, qui a mon sens se rapproche le plus de mon utilisation d’ instagram, c’est à dire tout et n’importe quoi comme de la bouffe, des potes en soirée, des paysages, des photos de rues… Un fourre tout plus connu sous le registre du Life Style #hipsteradeuxballes

Mais le Diana mini est aussi très compact (comme l’iPhone 5 #troll), il fait des photos carrées, il n’a presque pas de réglages à faire, il dispose d’un flash avec des filtres colorés, il accepte une gamme très large de pellicules vintage comme la X-pro et surtout il n’est pas fiable et les résultats sont souvent aléatoires. C’est une magnifique alternative a instagram sur pellicule. Et n’allez pas croire qu’il n’y a pas l’esprit communautaire d’instagram… La lomography réunie des milliers de lomographes passionnés.

Ce qui m’a également séduit chez le Diana mini c’est son look rétro (je me fait aussi avoir par le marketing) et sa capacité à faire des surimpressions de photos. Cela procure une sensation de liberté énorme ! La seule limite de cet appareil c’est ma créativité. Je peux faire des effets spéciaux directement sur la pellicule, comme des symétries ou des montages photos. Je vous promet d’essayer l’effet « catwang » qui consiste a remplacer sa tête par celle d’un chat ^^ (histoire de remplacer une nouvelle appli par mon lomo). Il existe aussi des techniques de jedis où l’on retourne la pellicule à l’envers pour imprimer des 2 côtés… Mais bon ce sera pas pour tout de suite ça.

En effet cela fait seulement 4 jours que j’ai mon Diana et je suis complètement tombé amoureux de lui (d’elle ?). J’ai fait à peine 2 sorties photos et je trépigne déjà d’impatience de vous montrer le résultat de cette première pellicule 😀

Si certains lomographes veulent me donner des conseils dans les commentaires allez-y je suis preneur. Idem s’il y a des photographes qui connaissent un bon labo photo sur Nantes je prends, car pour le moment les seuls compétents c’est lomography eux-même 🙂

Photo de couverture : Lomography store par lomography.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.